Bye bye 2013…

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2013 de ce blog, plus de photo sur https://www.facebook.com/delphinebertrandphotography

En voici un extrait :

Un tramway de San Francisco peut contenir 60 personnes. Ce blog a été visité 990 fois en 2013. S’il était un de ces tramways, il aurait dû faire à peu près 17 voyages pour transporter tout le monde.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

par delphinebertrandphotographe Posté dans Voyages

Petits trucs à savoir pour : NC, NZ, OZ

Déjà il faut savoir que ces trois destinations sont certainement les plus cher où je suis allée. C’est juste Hallucinant!

NOUVELLE CALEDONIE

Petit truc sympa pour marquer le coup quand vous arrivez à l’aéroport, à la douane vous pouvez demander le tampon de le NC, même si vous êtes français. 🙂

Sinon sur place tout est hors de prix, pour circuler dans l’île il faut une voiture…bref, si vous êtes à deux, c’est mieux déjà. Vu que j’étais seule sur cette escale, j’ai zappé rapidement.
Donc pas grand chose à vous dire sauf vous donner l’adresse de l’auberge de jeunesse à Nouméa (pas cher, environ 15€)  http://www.aubergesdejeunesse.nc/en/bookings.htm

Plusieurs quartiers bougent pas mal le soir, et pour les capoeiristes contactez Image

http://www.capoeira-nc.com/.

Nouvelle Zélande (île du Nord):
Là aussi, c’était un peu particulier, j’étais en famille, pour une fois!!
Déjà, si vous cherchez l’isolement, vous êtes servis! Y’a DE-GUN!! même le samedi après midi dans les « grandes villes » hors mis bien sûr Auckland et Wellington, que j’ai adorées, mais même, on est très à l’aise!!Image

Faire le tour de l’île en camping car a été une belle aventure, la côte est fabuleuse, l’intérieur, vallonné, jolis mais un peu partout pareil. L’accent… difficile!! lol
20 dollars NZ le paquet de clopes…(fumeurs, prévoyez le coup!),
Par contre, très propre, très beau, les gens très très accueillants, souriants, respectueux. On est toujours en Polynésie et les Tikis, la tradition et la culture Maori sont très respectées et très importantes.
Le plus bel endroit pour moi a été Rawéné, dans le nord de l’île du nord, et Orewa, Au nord d’Auckland. En descendant vers Wellington, arrêtez vous faire la visite du village des Hobbits près de Roturoa, c’est rigolo. (comptez une journée sur place) et direction Wellington soit pas la côte, soit par l’intérieur, tout dépend des goûts de chacun.

hobbitown 1

AUSTRALIE (OZ): 

Sydney: Alors je sais, tout le monde adore, mais pas moi. je n’ai pas aimé l’ambiance, j’ai trouvé les gens froids et pas sympas du tout, contrairement au reste du pays/continent ou partout ailleurs les gens sont adorables souriants,….. Bref, mais je n’ai pas réussi à trouver de quoi faire de belles images, manque d’inspiration sur place, ou tout simplement, manque de « declic »!!, ville trop uniforme, manque de couleurs!!!
Mais j’y ai quand même fait de belles rencontres et revu une amie de passage à Sydney le week end de mon arrivée, et que je rejoindrai plus tard à Cairns.
Puis la promenade sur le port, sur tout le bord de mer en fait, c’est quand même très joli, promener dans le quartier « The Rocks », près de Circular Quay (House Opera), Le jardin botanique…
un truc A SAVOIR, pour les transports en communs, certains qui peuvent vous amener vers les docks sont gratuits, le 55 si ma mémoire est bonne, mais si vous restez quelques jours, vous pouvez acheter une carte qui vous permettra de prendre tout type de transport en commun, y compris pour prendre de Ferry qui vous amènera sur les plages ou plus en dehors de la ville, ça parraît assez cher à l’achat, mais en fait, vous pouvez circuler partout dans la ville prendre métro, bateau, bus… et c’est très vite amorti!

Image
L’été est donc inversé par rapport à nous,

Si vous voulez y aller pour les fêtes, au Woodford Folk Festival, c’est vraiment à ne pas rater, un truc de fous, sur une semaine (100$/j + 30$/nuit pour le camping. mais vous pouvez aller y passer la semaine, en réservant le tout à l’avance via internet, vous pourrez payer dans les 400$, ce qui vaut vraiment le coup, car ce festival est le plus grand d’Australie, il commence le 26 décembre pour finir le 2 janvier. dans les 40 scènes, des ateliers pour fabriquer de tout et partout, des cours de tout, du cirque, des animations de rue, des cabarets, de la danse, de la musique, de supers concerts, de la couleur et de la bonne humeur absolument de partout c’est…. ;-p  et biensur le tout 24h/24…. 🙂
Même si vous n’allez pas toute la journée sur le lieu du festival, vous pouvez rester au camping, c’est le plus grand que j’ai jamais vu, et je peux vous assurez que si on s’éclate bien à l’intérieur du Festival, c’est tout pareil autour du festival!! ;-p
http://www.woodfordfolkfestival.com/
C’est au nord de Brisbane, sur la côte ouest, et c’est juste incroyable!!!
http://www.delphinebertrand.com/set.php?id=72157634244295145&title=Woodford+Folk+Festival+2012%2F2013


Attention! du nord de Brisbane et jusqu’au nord de l’Australie, vous ne pouvez pas vraiment vous baigner. C’est rempli de méduses dont certaines mortelles, alors des piscines publiques sont installées dans toutes les villes car il fait bien sûr très très chaud. c’est très joli, face à la plage, c’est rigolo.Image

Perso, j’ai adoré Brisbane, Cairns et

Perth, ville la plus isolée du monde.
Image

Son agnifique bord de mer

mais aussi, ne ratez pas :
Image
un couché de soleil à cottesloe (sud de Perth)  pour voir les perruches multicolores venir par centaines  piailler dans les pins colonnaires,

Le Marché de Frementle… Si vous passez par Frementle, essayez de trouver la Statue de Bon Scott…
Image

les dunes blanches de Lancelin (environ 2h  au nord de Perth)
Image

et le désert de Pinnacles (au nord de Lancelin)
Et plein d’autres choses encore si vous avez un moyen de locomotion!! 🙂

Biz Zou!

par delphinebertrandphotographe Posté dans Voyages

Infos et adresses utiles: USA – PF

Salut,

Non, je ne repars pas et mon blog est bien terminé, mais je voulais tout de même faire un petit récapitulatif et surtout, donner quelques infos qui me semblent utiles et quelques bonnes adresses.

USA:

Pour partir traverser les USA, vous pouvez le faire en train, c’est sympa, on y rencontre du monde, il y a souvent des promotions donc c’est pas très cher, mais c’est très long et surtout très froid. Donc si vous décidez de le faire, prévoyez des fringues chaudes et de quoi manger car la restauration est non seulement immangeable, mais surtout excessivement cher.
http://www.amtrak.com/home

Pour moi, le mieux aurait été de partir à deux au moins, de louer une voiture (4×4) et d’aller où l’on veut, car pour visiter les grands parcs nationaux  mieux vaut être en voiture. Pour le lac Powell par exemple, aucun transport en commun ne va à Page, la ville par laquelle vous pouvez accéder au lac.
Pour le grand canyon..ç’est fanchement pas mon préféré, je vous conseille plutôt d’aller au Lac Powell, l’Antelope Slot Canyon (une pure merveille!!) Yellowstone, le Bryce Canyon doit être magique à voir, Death Valley, et Monument Valley. Il y en a beaucoup d’autres, mais pour moi, ce sont les plus « extraordinaires ».

Dans les villes, les auberges de jeunesses sont très bien, bonne ambiance, bien situées et pas très cher.

New York : Tellement de choses à dire sur cette ville…le mieux est encore de la découvrir soi même. Juste deux trois choses, goûtez leurs fameux hot-dogs dans la rue (un délice) aller manger un Cheesecake près de Times Square, (ce sont les meilleurs de NY) https://plus.google.com/111629950029488345580/about?gl=fr&hl=fr
Si vous aimez le Gospel, ne ratez pas un dimanche matin à Harlem, mais pour cela, renseignez vous avant, essayez d’aller faire du repérage et demandez au gens dans la rue, car la plupart des églises protestantes sont envahies par les touristes le dimanche matin et du coup, ça en devient plus un attraction qu’autre chose. Je suis allée à Elmendorf Reformed Church, car j’avais entendu dire que cette église restait encore assez « locale », mais elle commence à être connue des touristes. Mais c’était tout de même un moment formidable, plein d’émotions.
Bien évidemment, une ou plusieurs balades dans Central parc, montez en haut de l’Empire State Building pour avoir une vue imprenable sur Manhattan (assurez vous que le ciel est dégagé!!), les musées, Brodway…bref, toute la ville regorge de choses à voir et à faire, et pas seulement à Manhattan, mais aussi Brooklyn, le Queens…..
Ha oui, paraît il que pour aller visiter la statue de la liberté, il faut réserver plusieurs « mois » à l’avance… sinon, vous pourrez la voir de loin ou en prenant un ferry qui vous fera faire le tour.

NY1

Chicago: la ville du blues des Redbulls, le lac Michigan, mon coup de coeur!!… rien de spécial, mais juste une ambiance, quelque chose, je ne sais quoi…bref, j’était dans un B&B un peu excentré chez une artiste: http://www.pamcarroll.net/contact/index.php, mais je ne retrouve pas l’adresse du B&B donc, si vous y allez, contactez là directement. 🙂

CHICAGO1

Flagstaff: petite ville où les gens vivent toujours dans l’esprit des 70’s, tout le monde à le sourire du matin au soir et du soir au matin, Cette ville est traversée par l’ancienne rout 66. passez y 2 jours 1 nuit, c’est suffisant car tout petit.

Flagstaff happy herb

San Francisco, pour vous loger,  je vous conseille la Green Tortoise Backpackers
http://www.french.hostelworld.com/hosteldetails.php/Green-Tortoise-Backpackers/San-Francisco/1821
Cette auberge de jeunesse est très bien située dans le centre, entre les quartiers Chinois,Italien et le quartier chaud, et propose beaucoup d’activités comme par exemple la traversée des USA en bus ou bien d’autres excursions. L’auberge est grande, brasse beaucoup de monde très sympas et offre tout ce dont vous avez besoin.
Ne pas rater les quartiers de Castro, Mission District (où vous verrez pratiquement tous les murs recouverts de Tags, Graphs…tous plus beaux ou impressionnants les uns que les autres), évidemment le Golden Gate Bridge (mais bachez vous, car il y a beaucoup de vent et il fait très froid!), passez un samedi ou dimanche après midi sur Fishermans Wharf, prenez le Cable Car et arrêtez vous en haut de Lombard St.
Pour les soirées et nuits, Haight et Ashbury St, vous trouverez votre bonheur…et là encore beaucoup de murs peints.

longard St 72

Lombard St

POLYNESIE FRANCAISE

Changement total de monde, c’est incroyable! donc relâchez le rythme,
Papeete est une ville sans rien d’extraordinaire, mais son marché est superbe (à voir le matin si vous voulez y trouver une vrai ambiance de marché, car l’après midi, c’est plutôt très calme)
Préférez aller sur la petite île (presqu’ile de Tahiti) ou si vous le pouvez dans les îles alentours. Pour cela, prenez soit les ferry pour certaines îles, soit des « pass inter iles ».
Moorea était ma destination car j’allais voir un ami mais il y a beaucoup d’autres îles magnifiques à voir.
Sachez qu’au départ de Tahiti, seuls quelques îles sont accessibles en bateau, pour les autres il vous faudra prendre l’avion. Tout est excessivement cher en Polynésie, sachez le!
Durant la période juin-novembre, vous pouvez observer les baleines de la plage, de la route ou si vous êtes chanceux, de chez vous, Elles viennent mettre bas chaque année dans la région car il leur faut une eau à température corporelle ou du moins le plus proche, pour éviter au bébé un choc thermique. Mais vous pouvez aussi prendre un bateau et essayer d’aller vous baigner avec. C’est une expérience incroyable et à ne pas rater!!

DSC_1820

Moorea, pas mal d’activités: la plongée bien sûr http://www.mooreabluediving.com/ .vous pouvez aussi aller vous amuser avec les raies à la même adresse, et  allez y de ma part!  le quad, les randonnées, balades à cheval, le suf, le kite, le paddle, le kayak, le snorkeling…
Quant aux plages, vous pouvez vous baigner sans crainte des requins grâce à la barrière de corail, mais rares sont les endroits où vous n’avez pas pieds 😦
Et Faites vous plaisir et allez faire un petit gâté aux dauphins au : http://www.mooreadolphin.com/articles.php

P1010032

Ranguiroa: je n’y suis pas allée, mais c’est LE SPOT pour la plongée, un vrai paradis pour les femmes et hommes grenouilles, vous pourrez voir des tortues, des dauphins qui peuvent venir jouer avec vous, des requins bien sûr et des milliers de poissons merveilleux…

Les Marquises: Difficilement accessibles à cause du coût du billet d’avion alors les Polynésiens préfèrent voyage en Nouvelle Zélande, à l’Ile de Pâque voire même en Australie, mais c’est bien dommage car c’est un petit paradis sur terre.
Là encore, et malheureusement, les prix sont ahurissants!!! et le mieux est de prendre un « Pass Marquises » et aller voir 4 des 6 îles habitées..
Là encore  les gens adorables, les paysages de folie, des chevaux en liberté dans toutes les îles, une végétation luxuriante.. par contre, ici, contrairement aux autres archipels de la Polynésie Française, il n’y a pas de barrière de corail, et pas mal de requins..vous pouvez vous baigner, mais pas n’importe où.
Et goûtez à leur fameux poisson cru au lait de coco, divin!!.

Sur l’île de Nuku Hiva, prenez un à deux jours pour aller dans la baie d’Hakaui, accessible uniquement à pieds, bateau ou cheval. La plus belle baie de l’île. Passez aussi un moment à Hatiheu. En fait le mieux, est de contacter KIMI de ma part, c’est un pompier, guide. Il est Natif de Nuku Hiva, connaît son île par cœur, mais attention, c’est un marcheur!!

taiohae
Sur l’île d‘Hiva Oa, bien sûr allez au petit cimetière voir les tombes de Gauguin et Brel, ainsi qu’au musée Gauguin et juste à côté, vous pourrez voir le petit avion du Grand Jacques. Et pour visiter l’île et se loger à un prix raisonnable, très bien situé, une seule personne à contacter: Jean SAUCOURT. Tout le monde le connaît sur l’île et vous pouvez aussi le trouver sur Facebook. https://www.facebook.com/jean.saucourt?fref=ts

Jojo
LA BETE NOIRE DES MARQUISES: les Nonos!! c’est une espèce de moustiques qui, lorsqu’ils se posent sur vous, anesthésient une petite partie de votre peau pour vous l’arracher sans que vous ne sentiez rien, et le lendemain, étant donné qu’il fait très humide, qu’il y a beaucoup de poussière, vous avez chopé une infection pas facile à faire partir et une trace de la taille d’une brûlure de cigarette! donc, n’hésitez pas, même si vous devez embaumer tout le monde, de mettre un bon répulsif, de préférence acheté sur place, ils sont plus adaptés.

Les saisons des pluies sont inversées entre les Marquises et les autres îles de Polynésie Française, en novembre donc les pluies s’arrêtent aux Marquises, et commencent sur les autres archipels. La monnaie utilisée est le Francs Pacifique (10.000FP = 80€) et la vente d’alcool (du moins sur Moorea et Tahiti me semple-t-il) est interdite après 12h le vendredi et durant le week-end. Il n’y a pas de divertissement le soir sur Moorea, et si vous voulez aller boire un verre ou simplement un café il vous faudra aller dans l’un des 5 hôtels de luxe de l’île. (60k de circonférence)
Par contre, tous les samedi soir, vous pouvez aller danser la salsa dans un des hôtels de l’île, il y a une très bonne ambiance et de très bons danseurs.

Et si vous voulez vous faire tatouer, c’est l’endroit rêver, surtout aux Marquises, ils font des œuvres d’art! Prenez le temps de discuter avec l’Artiste, car les tatouages représentent votre vie, votre caractère, vous quoi, mais tout en symboles.

Voilà pour aujourd’hui, je continuerai pour les autres destinations plus tard

Biz
Zou!

par delphinebertrandphotographe Posté dans Voyages

ឆ្នាំ​ថ្មី​សប្បាយ​ចិត្ត (sur sdei chhnam thmei)

Bonne Année Khmer!!

Et voilà, comme je l’avais prévu, ça fait bientôt un mois que je suis rentrée, et donc, j’ai bien plus d’un mois de retard, et bien évidemment, une fois rentrée, c’est encore plus difficile, mais je vais finir ce blog, je vais pas arrêter si près, ça serait vraiment trop nul…, et puis, c’est bien de finir un voyage, un blog ou quoi que ce soit sur une nouvelle année! 🙂

Donc pendant la période du nouvel an Khmer (13/14 avril) qui commence une semaine avant et finit une bonne semaine après, tout le monde quitte Phnom Penh. du coup ben nous aussi, et avec mon pote, on part pour Siahnoukville (sud-ouest) du Cambodge, pour y passer le nouvel an, et se faire un petit trip en moto pendant deux jours…sounds good!!

Alors, à l’arrach’ bien sûr pour ne pas changer les bonnes habitues,on s’y prend 3 ou 4 jours avant le jour de l’an, deux billets de bus, pour une des destinations les plus visitées du pays, au bord de mer.
Là, un pote à mon pote, un autre Français qui vit là bas depuis plus de 10 ans, après avoir vécu au Brésil, et je ne sais plus où encore, à, entre autre, un garage motos où il répare, loue et vend de super bécanes, trop bien réglées et qui ont de la gueule!!! et à chacun son genre…;-p

On trouve quand même un billet, mais je me rends compte que mon visa va expirer et que je dois le refaire avant de partir (quand vous arrivez à la frontière, le visa que l’on vous « donne »‘ est valable normalement pour un mois et coûte 25$, là, pour prolonger d’un mois, quand vous êtes sur place, ça coûte 43$, je me suis renseignée un peu partout, c’est normal) …cho cho cho, y’a dégun et tout marche au ralenti. Je vais vite faire des photos d’identité (à l’ancienne, g adoré, avec pour fond bleu, un mur peint…je vous dis pas le bleu, je sais pas si la flatte…mais pas moi, ou pas ce bleu là en tout cas, lol!!
Bref, j’ai fait ça pour rien car arrivée à l’agence touristique, il me dit que mon visa est pour 3 mois donc pas la peine. OK, cool ça….du moins, je je crois!!

Le samedi 13 au matin nous voilà donc partis pour prendre le bus de 7h15. Ils nous demandent d’être là 1/2h avant le départ prévu, mais mon pote me dit que c’est bien impossible qu’un bus parte en avance ici. Il vit là depuis 5 ans, et effectivement, avec les expériences africaines ou latino-américaines que j’ai, je pourrais le croire volontiers. Mais là, je le sens pas, on arrive vers 7h10, un monde incroyable de partout, déjà pour aller à la gare, le tuk tuk à pris plein de détours pour éviter les bouchons, et il à trop bien fait, mais faut encore traverser la « place » à pieds, et trouver le bon endroit. On met bien 5 ou 10 mn pour trouver, et là on attend, on attend, et en fait vers 7h45 arrive le bus qui doit partir à 8h15. Ils partent bien en avance les bus du Cambodge, j’avais déjà fait cette expérience…!! on l’a donc raté, et vu que tout était plein, que c t les seules places qu’on avait trouvées parmi toutes les compagnies et tous les différents horaires… on va rigoler. Et en fait, vu que mon pote parle quand même un peu khmer, il va discuter avec le gars, et c’est bon on peut grimper…pour quelques heures de route…

Un truc de fou pour sortir de la ville. c’est juste impressionnant. tout le monde part! le temps n’est pas très beau, on sent bien qu’on va s’en prendre une bonne…l’ambiance est… électrique!!! bon vu qu’on a pas vraiment dormi, le voyage se fera dans les bras de Morphée…

Arrivée à Siahnoukville, le temps est de plus en plus sombre, chargé, le vent se lève…mon pote n’a pas l’air dans ses basquettes, et à l’air préoccupé par quelques petits soucis sur Phnom Pen, mais bon, on va rejoindre sont pote Bob dans un bar en bord de mer, mais pas la partie touristique du bord de mer, la partie Khmer du bord de mer, en famille…
Là, un autre pote nous tient un bar, on boit des coups.
La tempête commence à se pointer, la plage se vide, le comptoir grossit, le vent, la pluie, les orages…tout y est, leur calendrier est bien réglé, on est le 13 avril, début de la saison des pluies un truc de fou, c’est magique.. Santé!

Bob nous rejoins, emmène Ben (mon pote) avec lui et reviennent avec deux motos..dont une pour nous… 🙂

Le temps ne fait qu’empirer, il fait nuit (18h), la petite soirée au bar est bien partie, on va attendre que ça se calme pour bouger……22h le temps d’a pas changé…:-( bon ben on va quand même bouger…
On prend la moto, Ben n’est pas trop en état de conduire, même s’il le prétend.. mdr!! je vais donc être obligée de conduire sous une pluie battante, dans la nuit, pour aller, pas très loin, mais je ne sais pas du tout où, par des routes toutes pourrites… bonne reprise en main de la CB500.
Rien à faire, elle veut pas démarrer… ou plutôt, elle démarre, mais dès que je veux un tout petit peu accélérer, elle cale….ok, va la la mettre à l’abris de la pluie et voir dans un moment… Retour au bar! ;-p

Finalement vers 23h, 23h30 elle redémarre et on y va, toujours sous la pluie…

Arrivés chez Bob, effectivement, y’a de belles bécanes! et un sacré personnage, bien connu pour beaucoup de participations circassiennes, musicales, artistiques, littéraires…..

http://www.bobpassion.net/

Et Marseillais de surcroît!! Un gars excellent, bien Rock’n’Roll lui aussi, mais vrai Rock’n’Roll!! On se trouve plein d’amis en commun sur Marseille et finalement c’est chez lui que l’on passera la nuit du jour de l’an, à tchatcher, parler du monde et le refaire, faire de la musique…bref, passer du bon temps! demain, on prend 2 bécanes et on part balader…

Dimanche matin, Ben vient frapper à ma porte, vers 8h30…surprenant pour lui, si tôt? et me dit qu’il remonte sur Phnom Penh, ok, les soucis, c’est les soucis, désolée pour lui, Je reste ici et partirai faire de la moto avec un gars qui bosse avec Bob, Tola.

On prend les bécanes, 2 belles petites CB500, et nous voilà partis pour une bonne petite virée!! le temps est au beau fixe aujourd’hui…et vu ce qu’il est tombé hier et cette nuit, ça devrait être bon pour 2 jours…

On part d’abord dans la région de Kompot, et plus exactement, Kep. On arrive au marché aux poissons à l’heure de la bonne lumière… Merci Tola!
J’adore ces ambiances de marchés, et plus particulièrement ceux aux poissons. celui ci m’a fait penser à celui de Joal Fadiouth au Sénégal…un de mes préférés, à la différence qu’ici, qu’il est au bord d’un marché « traditionnel ». Du coup, j’en profite pour acheter du poivre, car le poivre de Kompot est l’un des meilleur poivre du monde et donc aussi l’un des plus cher à l’étranger… J’ai quelques fans de poivre autour de moi, je sais à qui faire plaisir! perso, je ne peux pas manger de poivre, mais là, de la façon dont ils l’utilisent pour les grillades… j’adore!!

Bref, on va donc passer la nuit ici, on trouve un petite auberge au bord de mer, tenue par un Breton (qu’est ce qu’il y a comme Français ici!!) Super bel endroit, on y mange très bien (et pas que Français, mais très bien khmer aussi.

http://www.kukuluku-beachclub.com/

Le lendemain, route, route route….le temps est avec nous, la route est magnifique (paysages), les bécanes tournent trop bien, c’est un vrai régal. et particulièrement cette région, La route qui contourne le Bokor National Park est neuve, ou presque, serpenté comme dans l’arrière pays Varois ou vers le Lubéron, je prends mon pied! 🙂

Mais la route n’est pas comme ça de partout… c’est même assez exceptionnel, le reste du temps, elle est pleine de nid de poules, recouverte de gravier sur des centaines de mètres par moment,  les conducteurs sont complètement hallucinant!!
Quand vous roulez au Cambodge, je sais pas si c’est pareil dans le reste de l’Asie ou pas, mais en tout cas, sachez que c’est la loi du plus fort, du plus couillu. Si vous êtes sur un deux roues, vélo ou moto, ça n’a aucune, vous n’existez pas pour une voiture, un petit camion et encore moins pour un bus. Donc s’ils veulent doubler, même si vous arrivez en face, ils doublent, et vous, ben…vous avez le bas-côté. Et pour les vaches, là elles sont hors concours. tout le monde s’arrête quand elles décident de traverser, ou du moins tente de s’arrêter pour éviter d’y laisser son véhicule, quel qu’il soit!
Et bien évidemment à un moment, j’ai pas vu les vaches, pourtant elles sont grosses, hautes, mais je sais pas, y’avait du monde devant moi. et quand j’ai vu, ben il était un peu trop tard pour faire un freinage d’urgence, et elles étaient arrêtées au milieu de la route, 2 belles vaches!!, juste le temps de réaliser et de me dire meeeeeeeerde, je vais me les prendre ! Et je sais pas par quel « miracle », la première se met à avancer, et pas la deuxième…! je passe juste entre les deux, m’arrête 1m après, et me fous sur le bord, tremblante, et morte de rire!!

Au fait, c’est très courant ici de se prendre une vache, ça arrive à TOUT LE MONDE!! la prochaine fois peut être .. :-S

Enfin, On fait une boucle Siahnoukville, frontière avec le Vietnam, Sud de Phnom Penh, sans entrer dans la ville, et retour à Siahnouk. On a roulé environ 800 bornes, passés finalement 3 jours, mais sans photo, juste le plaisir de la route…
Un peu de pluie pendant 20 le dernier jour, mais tout était parfait, un bon trip que je recommande à tous celles et ceux qui vont passer dans cette région, qui aiment la moto ou pas que d’ailleurs….

Le 16 je retourne à Phnom Penh, j’attends un dernier match de box auquel je veux assister et décide de rentrer en France le 23.

Je fais tout ce que je n’ai pas eu le temps de faire, revois mes amis, je vais manger et boire un dernier coup dans mes endroits préférés… J’ai adoré cette ville!!! les gens rentrent des provinces, repeuple la ville qui à changé de couleur, et annonce une bonne saison des pluies, d’ailleurs, 2 jours après mon départ, Phnom Penh était sous 1m d’eau!
Image

Voici la fin du blog, merci pour ceux qui y son passé, même juste une fois, ceux qui y ont laissé des petits commentaires, ic ou en privé…

Et à bientôt pour une nouvelle actu…je passerai sans doute essayer de regrouper quelques infos et liens concernant chaque pays et vous les donner.

Biz Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

PS: juste un dernier petit truc, le coup du visa, ben j’ai rien compris, car sur mon passeport, il y avait deux tampons, l’un valable un mois, l’autre trois…. mais arrivée à l’aéroport, j’ai dû payer une taxe car j’avais dépassé le mois…5$/jour,… soit 25$ dans mon cas, finalement j’ai bien fait de pas acheter un autre visa, l’erreur du gars de l’agence touristique m’aura finalement fait économiser quelques dollars…lol

http://www.delphinebertrand.com

par delphinebertrandphotographe Posté dans Voyages

Phnom Penh

Coucou,

C’est de plus en plus difficile d’écrire sur ce blog, j’ai près de 3 semaines de retard.
En plus, hier j’ai passé 2 heures à écrire et au moment de poster mon article (à 5h du mat passé)…Bug!! mon ordi s’est éteint et tout a été perdu!

Mais je recommence: 🙂 Zen!

Retour sur Phnom Penh, cette ville est si vivante et anarchique, qu’il y s’y passe toujours quelque chose, et pas quelque chose de banal évidemment. Alors pas trop le temps de me mettre sur l’ordi pour écrire ou bosser sur les photos, et j’avoue, pas très envie non plus… :-s.
Alors pour éviter de finir mon blog au moins un mois après mon retour, je voulais zapper, mais je vais finir ce que j’ai commencé. (pour toi Flo! 🙂 )

Étant restée en contact avec mon ami Sovong (the Monk , pour ceux qui suivent…) je lui demande si je peux faire quelques photos durant une journée, dans la Bottom Pagoda. La pagode dans laquelle il vit.
Pas de problème, donc, le samedi 6 avril j’arrive le matin, rencontre quelques personnes, moines, et le « propriétaire » de la maison dans laquelle vit Sovong.
Manque de pot, on est à une semaine du jour de l’an Khmer (qui annonce le début de la saison des pluies),
La plupart des gens qui vivent à Phnom Penh n’en sont pas issu. Suite au massacre inhumain qu’à connu ce pays, et il n’y a pas 50 ans, hier quoi, tout le monde a été massacré et la ville n’avait plus d’âme (au sens littéraire).
Alors les Khmers des campagnes ont repeuplé la ville, mais chaque année durant cette période, ils retournent passer les fêtes en famille, et Phnom Penh se vide, se calme, respire,…
Mais du coup, ben c’est un peu mort pour les photos que j’avais en tête, et mon  ami me fait visiter la pagode, m’explique son fonctionnement.

Image

On s’assoit et discute avec d’autres personnes dont un moine à qui je demande en suite si je peux faire une photo de lui. Il me dit qu’il n’a pas son habit complet et donc il ne peut pas, ça ferait un peu trop « Sexy Monk »! (et ce n’était pas faux,  certaines auraient aimé la photo!!!) Bref, je fais quelques images au moment de leur repas (11H car à partir de midi ils ne peuvent plus manger jusqu’au lendemain matin, quand ils le lèvent),

Image

Je vais moi aussi manger un morceau et repasse le chercher à 13h.

Et là, j’ai passé une journée incroyable, inattendue au possible, drôle…:
Fin avril et mai sont les mois les plus chauds de l’année et c’est juste incroyablement humide, bref, un vrai sauna. 13H n’est pas la meilleure heure pour aller se balader, on va donc s’asseoir au « Chaktomuk Theatre ». Il est situé sur « Riverside », entre le Palais Royale et le Tonlé Sap (le fleuve)

Image

Bon là c’est en pleine nuit sur la photo, mais dans la journée, c’est ombragé, bien situé, une petite brise qui fait « trop du bien!! », et on reste là durant plus de deux heures à parler de tout, de la vie, la sienne, la mienne, celle d’ici et celles d’ailleurs, à discuter avec un peu tout le monde qui passe ou qui reste là (des locaux principalement), à faire des photo et surtout à bien rigoler!
Ce gars est le moine le plus Rock’n’Roll que je connaisse (bon ok j’en connais qu’un mais je m’attendais pas à ça!). Il m’explique plein de choses sur la ville, sur la vie au Cambode la vie de moine…, puis en regardant les bateaux, il me dit qu’il n’en a jamais fait.
Qu’à cela ne tienne… on y va!!

On est allé chercher un bateaux, mais tous étaient vides et on se sentait plus d’être avec du monde, de rencontrer des gens. Puis on a vu un groupe se former, on est allé leur demander s’ils avaient un bateau. Une Anglaise quittait le Cambodge pour s’installer au Vietnam, elle faisait un pot avec ses potes et ses collègues et nous a invité, trop gentil et ça tombait trop bien!
Bref, du coup, comme on était très nombreux, ils ont attaché deux bateaux côte à côte pour que tout le monde puisse être ensemble, et mon pote le Monk n’arrêtait pas de faire des photos de tout le monde, de prendre les adresses mail de tout le monde, il m’a trop fait délirer!
La balade en bateau a durée une bonne heure, pendant le couché de soleil. On est sur le « Tonlé Sap », on longe tout « Riverside », la ville et le soleil couchant derrière, Les gens avec nous sont adorables, ils viennent du monde entier.
Arrivé au croisement avec le Mekong que l’on remonte un peu, on fait demi-tour et on repart dans l’autre sens pour rentrer.
De retour sur terre il fait nuit, et on retraverse le bord de mer. Il me rappelle parfois Cuba, et Parfois Marseille.

Image

Et Là, ce n’est plus du tout le même endroit. Il fait nuit donc, Il fait frais, et maintenant, il y a beaucoup plus d’activité!! Les familles, les amis, les marchands de tout, des enfant de partout, des touristes de toutes parts, de la Zumba façon Khmer, des sportifs, (volley, badminton etc, il y a une dizaine d’appareils sportifs pour qui veut (rameur, velo,…) et bien sûr c’est le soir qu’ils sont utilisés, par tout le monde quelque soit son âge ou sa provenance.
Côté chaussée, c’est jutes la folie il y a une multitude de motos, vélos, Tuk Tuk, voitures, petits camions, Objets Roulants Non Identifiées, pas de feu tricolore bien sûr, et ça et là, des gens qui essaient de traverser sans se faire estropier. et de l’autre côté, un des quartiers qui bouge le plus de la ville.

Puis on remonte jusqu’au Petit Théâtre. Là il y a deux petits lieux de prières, offrandes.., et ce soir là, c’est un « Buddha day » (il faut que je me renseigne là dessus j’ai pas tout compris :-(…), il y donc pas mal de monde.
De l’autre côté de la rue, en face, et devant le Palais Royale, il y a un grand espace vert, rempli de pigeons la journée (on dirait un peu la place St Marc à Venise, toujours version Khmer), et rempli de gens le soir. Et pour finir, le fameux Royal Palace, tout illuminé la nuit,
Le Kitch est le point fort de l’Asie, ne l’oublions pas!! lol mais j’adore, je Kitch!
Bon ok bref, arrivés à sa pagode, Il est 20h30 passé, je suis crevée mais je marche encore un peu et m’assois pour manger un morceau.

Cet endroit m’a rappelé le Cours St Louis à Marseille à la grande époque de ses Kébabs!!
Vous avez plein de petites « Moto-cuisine » côte à côte sur 100m ou peut être 30 je sais pas j’ai jamais su évaluer les distances), Bref, Elles sont trop belles et surtout trop trop pratiques.

Image

il y a, sur le bord du parc, des petites chaises avec des petites tables installées un peu de partout. Pour enfants en fait! Mais finalement, en regardant autour de moi, je vois que pour les Khmers c’est normal. Faut dire que c’est un peuple de modèles réduits, mais concentrés, en tout! Beaucoup de filles ressemblent à des poupées, elles sont miniatures c’est fou! et tout est intense!
je me prends un bon petit plat khmer et une bouteille d’eau (le 5è litre de la journée, au moins!) le tout pour 2$,
Je marche encore jusqu’à la place de la Libération, et prends une moto-taxi pour rentrer.

Image

Bon ben finalement j’aurais pas trop avancé, mais vous comprenez sans doute mieux pourquoi!.

Pour les photos, vu que c’est pareil, je vous ai prévu un lien…La perle du Cambodge, vous m’en direz des nouvelles!! :

http://www.jeanfrancoisperigois.com/

Finalement ce jour là, j’ai pas fait les photos que j’avais en tête de faire, mais tant d’autres auxquelles je n’avais jamais pensé….je crois que le Bouddhisme me va bien…
A suivre…..

Et voilà, j’ai réussi à reprendre et finir cet article!
Aller, à dans une semaine jours, pour  raconter celui d’il y aura un mois!! lol

BizZou!!

par delphinebertrandphotographe Posté dans Voyages

Merveille des merveilles!!

Susday!

La deuxième partie du trip familial se passe donc à Siem Reap.

Une bonne nuit de sommeil bien méritée après avoir passé une telle journée la veille, nous voilà parties pour visiter les temples, à commencer par le fameux temple d’Angkors…

Il fait une chaleur à crever, et nous devons porter des manches mi-longues pour entrer dans les temples, normal, mais du coup, ça fait un peu ambiance t-shirts mouillés tout ça!! non je déconne, mais pas loin quand même…

C’est assez impressionnant, il y a une atmosphère très spéciale, tout est sculpté, il n’y a pas un centimètre carré de lisse (bon je suis Marseillaise, mais vraiment, c’est absolument fabuleux!!).

Image
Nous prenons un guide à l’entrée pour nous expliquer un peut tout, et c’est vraiment utile, il est super, comme la plupart des gens ici d’ailleurs, et parle un anglais très clair, donc parfait, faudra juste que je fasse la traductrice pour les deux autres drôles de dames 😉

En sortant du temple, pour ne pas repasser par le pont principal, immense et en plein cagnard, on prend sur la droite, à l’ombre des arbres, et, arrivées presque à la sortie, on voit les sculpteurs qui travaillent sur les pièces à restaurer… une pure merveille!!

Image
Si vous visitez le temple, n’oubliez pas de passer par là avant de sortir. ce n’est pas une attraction, il n’y a pas de souvenirs, ou juste quelques petites pièces que ces orfèvres font le dimanche quand ils ne travaillent pas.

Il faut savoir que chaque sculpteur est formé sur place, et s’occupe d’une pièce/pierre pendant deux mois de A à Z. ce sont, soit des pierres de sable, résistantes au soleil et la chaleur, mais pas à la pluie, celles qui seront donc placées à l’intérieur des édifices, soit des pierres volcaniques, résistantes elles à la pluie, et donc placées à l’extérieur.

Bref, aujourd’hui, c’est le petit tour qui est prévu, donc beaucoup de choses à voir mais tout est assez centralisé. et j’avoue que nous n’avons pas tout tout visité. Par contre, sortie du temple d’Angkor, on va voir la Porte de l’Est, et là, on fait une belle rencontre.
Deux jeunes moines s’approchent de nous et nous demandent de les prendre en photo, ok, du coup, ils veulent une photo avec nous aussi, ok, et en discutant, ma mère leur dit que je suis photographe, du coup ils veulent mon mail pour leur envoyer les photos, mon facebook…bref, on prend contact et on reste environ une heure avec l’un d’eux, qui nous emmène prier avec lui près d’un superbe Buddha, situé entre les deux portes que l’on doit traverser pour retrouver Maï (notre chauffeur Tuk Tuk)
Voilà, inutile de vous dire à quel point ça a été émouvant…Un peu comme la fois où mon ami Lamine m’a demandé de venir prier avec lui en Casamance…

Image

Le deuxième jour, pas de temple, on demande à Maï de nous faire visiter la ville.
Superbe ville, bon un peu trop touristique pour moi, mais au moins ça bouge, et y’a plein de trucs à voir et à faire, comme par exemple aller se faire grignoter les pieds par des petits poissons, les massages, les marchés bien sûr, le quartier du Night market, surtout la nuit…
Par contre, si vous passez une nuit à Siem Reap, surtout ne ratez pas le « Cabaret Rosana »
http://www.rosanabroadway.com/

C’est tout simplement génial, fait avec beaucoup d’humour, vous allez passer une excellente soirée. Mais ne vous y trompez pas lol!!!…;-)

Image

Le lendemain, troisième jour, on part faire le « grand tour », moins de temples, mais plus de distances à parcourir…nous revoilà donc reparties dans les pierres, les temples, les statues, et certains temples, bien que bien connus en photo déjà, nous laissent assez scotchées…

Image

Une dernière nuit ici, et nous repartons sur Phnom Penh pour les 2 derniers jours,

En chemin, on s’arrête pour visiter le village flottant, je dirais plutôt sur pilotis…

Image

en période sèche c’est assez rock’n’roll car il n’y a pas assez d’eau pour les bateaux, du coup, le pilote est souvent obligé de passer dehors à l’avant et pousser avec sa rame, ou je sais pas comment vous appelez ça, et vu qu’il n’y avait personne d’autre que nous trois, il a fallu que je prenne le volant!! :-p

Image

Bonne balade de 3h, et on reprend le taxi pour Phnom Penh. Cette fois ci, notre chauffeur parlait très bien anglais, avait beaucoup d’humour, n’arrêtait pas de dire des conneries tout le long du voyage, il était excellent, c’est lui d’ailleurs qui nous a amenées voir le village sur pilotis.
Arrivées à Phnom Penh de nuit (c’est assez impressionnant de rouler la nuit au Cambodge…ça fait assez peur quand on est à l’avant de la voiture)..:-(, on reprend le même hôtel que le premier soir et il leur reste deux jours à passer ici…Les marchés, le bord de mer, une petite course de cyclos (pouspouss) dans les rues de Plompène (comme dit ma tante!!) les pagodes, le Palais Royal, les petites rues, les tuk tuk.le musée du Génocide… (a voir… à quel point l’homme peut être horrible pour l’homme, c juste inhumain!!)… et nous retrouvons notre ami moine!!! qui vit ici et va donc passer la dernière journée avec nous.

Depuis, elles sont parties il y a près de 2 semaines, déjà!! J’ai revu plusieurs fois mon ami moine, il est trop excellent, très rock’n’roll lui aussi!!
J’apprends beaucoup avec lui, et on rigole pas mal surtout,
En tout cas, une des plus belles rencontres qu’il m’ait été données de faire, et tellement inattendue!!

Alors comme la dernière fois je n’ai pas pu mettre de photo, en voici quelques unes ici pour me rattraper…

Cirque dont j’ai oublié de vous parlé, mais fabuleuse école à Battambang http://www.phareps.org/
Image

Pickup pour aller prendre le bateau pour rejoindre Siem Reap…
Image

Le pilote du premier bateau sur le lac Tonlé Sap, avant le « naufrage »!! lol
Image
Chemin faisant….oui oui, nous sommes bien sur un fleuve.. 😦
Image
Village flottant sur le lac ou le fleuve:
Image

Quittant le navire, après le « naufrage »
Image

Divers moyens de locomotion…!Image
Image
Image
Tracteur Chopper (voir précédemment):
Image

Cabaret Rosana:
Image

Aller, à bientôt!

Biz
Zou!!!

Image

par delphinebertrandphotographe Posté dans Voyages

L’aventure, c’est l’aventure…

Susaday!!

Samedi 23 mars, récupération de ma mère et ma tante à l’aéroport de Phnom Penh, on va se passer une petite journée dans la ville et demain matin, départ pour Battambang.

Deux jours à Battambang, sympa, dans un joli petit hôtel à bungalows autour d’une piscine éco, verte avec des poissons dedans, c’est rigolo, et très joli. Cet hôtel est tenu par un français et son épouse Khmer.
Visite de la ville, petit tour en Tuktuk pour aller voir les artisans faire des noodles, les cigarettes « Alain Delon » (mdr!!), et tout plein d’autre petit trucs,

Le lendemain, départ pour Siem Reap, par bateau… et là, l’aventure commence……:-(
Déjà, levées à 5h30, petit dèj, et départ en tuktuk à 6h pour être au « quai » à 6h30 pour le départ qui doit s’effectuer à 7H…
Arrivées à l’embarcadère vers 6h40, on attend, on attend, on attend….rien de nouveau à ça. Mais en fait, il n’y a pas assez d’eau dans le fleuve qui rejoint le lac, et oui, c’est la fin de la saison sèche, donc, pas d’eau du tout!!, on va donc prendre des Pic Up pour se rendre plus loin pour pouvoir prendre le bateau.
Ok bien bien Roots, les Laydies, montent à l’avant, dans la cabine de la voiture, et tous les autres, on va à l’arrière, assis un peu comme on peut, j’arrive à me débrouiller une place sur les valises, histoire de ne pas que massacrer les fesses sur les rebords en fer, mais on me dit de faire attention, car quand on traversera la jungle, les branches seront bien basses et vont nous toucher…ok on verra.
Donc nous voilà partis pour 2h15 de route, traversant des villages, des champs, passant par des routes plus ou moins présentes à se faire secouer comme des je sais pas quoi, à se baisser le plus possible pour éviter de se prendre les branches dans la gueule…. D’ailleurs, petit clin d’oeil à Sandrine, ça m’a un peu rappelé la fois où je suis passée de la Guinée au Sénégal en moto par la montagne Bata, mais en plus soft quand même!!
Bref, En cour de route, on croise pas mal de camions qui reviennent des champs avec des tas de pastèques et du coup on en récupère quelques unes pour le voyage.
On est une bonne douzaine à l’arrière plus des bagages…mais c’est sympa, perso, j’aime bien!
Arrivés finalement au point de départ du bateau, tout le monde embarque, mais le bateau à du mal à partir car pas assez d’eau et l’hélice s’enlise dans la boue…Bon finalement on réussi à partir, mais voilà qu’une petite demie heure plus tard, c’est une pièce du moteur qui lâche…
Les Khmer sont te bons bricoleurs, ils arrangent  ça avec des fils de fer, et en un petit quart d’heure nous voilà reparti.
Le trajet est magnifique, on traverse tout le long des villages flottants, c’est juste indescriptible, je ne vais donc pas le faire, puis à un moment, les jacinthes envahissent tellement le lac que le bateau ne peut plus avancer…ok, pas de soucis, le « copilote » descend du bateau, et va nettoyer l’hélice, remonte, redescend après quelques mètres, recommence ça pendant plus d’une heure!! impossible d’avancer, tout est simplement bloqué, il faut prendre patience, et petit à petit, on arrive à passer. Mais d’autres Jacinthes nous attendent encore plus loin…
Nous continuons donc notre route, croisons un troupeau de buffles sur une rive, il fait très chaud, on est partis déjà depuis 5h, il est presque midi et là, le moteur lâche encore!!!
Le pilote du bateau, sympa, dit à son équipier de prendre le volant pendant que lui va réparer, pousser, démêler l’élice, bref, le remplacer un peu. Mais voilà, la meilleure, que l’équipier s’est trompé de chenal!!! et lorsque le pilote s’en rend compte, ben il est trop tard pour faire demi tour, et nous voilà de nouveau enlisés dans la boue, dans environ 50cm d’eau, et perdu au beau milieu du lac Tonlé Sap… Trop bon!! un des gars sur le bateau commence à faire tourner sa bouteille de Jacks Daniels, , mais pas de panique pour l’instant. Les quelques Khmer qui étaient montés aux villages flottants voient le mauvais plan arriver, trouvent une pirogue de pêcheurs, les appellent et montent avec eux pour rentrer chez eux, et nous, ben on reste perdus au beau milieu de nulle part, la nuit tombe, on se prépare à passer la nuit ici car impossible de rejoindre le chenal, le bateau est cassé et trop enlisé, c’est la pleine lune, il n’y a pas trop de nuage, le seul truc, c’est qu’on a presque plus d’eau…
Vers 19h30, finalement après avoir appelé plusieurs fois, trois petites pirogues de jeunes pêcheurs arrivent et nous embarquent pour rejoindre Siem Reap, Mais vu que nous étions à encore plus de 3h de bateau quand on s’est perdu…
Finalement, après une heure et demie de petite pirogue, les fesses dans l’eau, on arrive à la rive où nous attendent des tuk tuk pour nous amener à siem Reap, qui se trouve encore à 30km de là, c’est à dire une heure de route encore.
Bref, on arrive enfin à l’hôtel à 22H, fatiguées, très très sales, très très faim, et morte de rire!

L’hôtel est magnifique, tenue par une Khmer qui a vécu 33ans en France (à Lille).
Une dame adorable une équipe géniale, souriante, drôle, un lieu superbe, là aussi une petite piscine, des palmiers partout, un accueil fabuleux, bref, si vous allez à Siem Reap, je vous le conseil vivement, ce n’est pas cher et c’est juste le Coeur:

La Villa Loti.
http://www.lavillaloti.com

De là, Maï, notre super chauffeur de Tuk tuk va nous faire balader dans la ville, nous faire visiter les temples…

Mais ça, c’est une autre histoire que je vous raconterai plus tard, je dois y aller et en plus n’utilisant pas mon ordinateur, je n’ai pas pu mettre de photo cette fois ci. Je me rattraperai la prochaine fois…

Biz
Zou!!

par delphinebertrandphotographe Posté dans Voyages

Comme à la maison!!

Waou, le passage de Bangkok à Phnom-Penh aura été comment dire….long, chaud, et…désorganisé!
Alors déjà, si vous prévoyez de passer de Bangkok à Phnom-Penh, deux moyens s’offrent à vous. Le premier: L’avion, ok tout le monde connaît… Le second, le « bus »…En fait vous pouvez réserver soit de votre Hostel, Hôtel…soit dans les petites « agences touristique » qui se trouvent un peu partout dans la ville.
J’ai donc choisi le bus, je me suis dit: « Je vais rencontrer du monde et voir du pays »…Mouais…
Le mini bus, est donc venu me chercher à mon Auberge – bon déjà il ne trouvait pas l’adresse et, par chance, en sortant pour essayer de joindre la compagnie, j’ai trouvé le chauffeur dans la rue qui cherchait de partout mon auberge…
De là, on part pour la frontière…jusque là, tout va pour le mieux,
Arrivés à la frontière, il faut donc faire les formalités pour obtenir le visa pour entrer au Cambodge. Évidement, je n’ai pas prévu les photos d’identité, donc je dois payer 200 bath de plus.
(Prévoyez des Dollars US, c’est la monnaie qui circule au Cambodge, même si le Riel existe toujours bien évidemment, tout le monde paie en dollars et les riels font office de « centimes de dollars » )
Le passage en douane dure environ 4h par une chaleur à crever. Il faut savoir que les mois de Mars et Avril sont les plus chaud ici. Il doit faire environ 150 000° plus l’humidité, du coup, on perd genre 3L de flotte en 3h, prévoyez donc de l’eau!!!!
Mais c’est bien, on voit plein de choses intéressantes, on rencontre des gens intéressants, bref, c’est intéressant!! lol

DSC_0264
La frontière grouille de partout, les gens roulent n’importe où car d’un côté, en Thaïlande, on roule à gauche, et au Cambodge, ça passe à droite. et du coup, entre les deux, ben c’est au milieu!!
En attendant le visa, on voit passer un petit camion style panier à salade (tout grillagé à l’arrière) rempli de gens entassés les uns sur les autres… ce sont des Khmers qui tentent chaque jours, par dizaines, de passer la frontière pour trouver du travail en Thaïlande, et qui sont donc rapatriés… :-(

Image

Une fois le visa obtenu, armez vous de patience, de calme, et de self contrôle…
Le bus que je devais prendre étant déjà parti, il me faut, soit prendre un taxi, soit attendre encore 2h le prochain bus…Finalement, avec 3 autres passagers, on réussi à avoir un taxi,
J’ai pu négocier le fait de ne pas payer le taxi car j’ai déjà payé le voyage jusqu’à Phnom Penh, par contre, les 3 autres devront rajouter des dollars… donc avant de partir de Bangkok, vérifiez bien que vous avez payer pour le voyage COMPLET!!
il est presque 17h, je devais être à Phnom-Penh vers 20h…c loupé, faudra que je trouve un moyen de contacter mon pote qui va m’attendre quelques heures je ne sais pas trop où.
Le voyage est très intéressant lui aussi!! on voit des véhicules assez étranges, genre tracteurs montés en choppers… oui oui, avec un super long guidon…excellent!!.
Ils sont super à cheval sur le code de la route par contre, ils mettent bien toujours leur clignotant EUX!!, le souci, c’est qu’ils double quoi qu’il arrive, même si la voiture de devant est déjà en train de doubler, pas de soucis, on la double quand même.. ça prend pas mal de place sur la route, mais apparemment, à partir du moment où on donne un coup de klaxon, c’est bon…C’est assez effrayant la première fois, mais on s’y fait, on ferme les yeux quand ça arrive.
D’un coup, une pluie torrentielle nous tombe dessus, impossible de voir à 5m devant nous, on se croirait sur un bateau, mais ça fait rien, on continue quand même, et on double toujours!!!

23h30, après avoir réussi à joindre mon pote et le prévenir de mon retard, il est donc bien là…après 8 ans, il n’a pas changé!!! il m’a attendu en prenant l’apéro (il à du coup pas mal d’avance sur moi!!) avec ces potes dans son QG « Le Camarguais », un bon petit bar aux drapeaux de l’OM partout des pastis comme des flans, la musique à donf, bref, j’ai l’impression d’être rentrée à la maison et d’être au bar de la plaine!!
Et là, on refait le monde avec 3 ou 4 autres potes à lui jusqu’à 5h30, heure à laquelle le patron veut fermer… du coup, on se prend un petit truc à manger dans la rue, et on va se finir au White Cobra, un autre bar tenu par un autre Français…Bref Welcome to Phnom-Penh!!!
Il est 7h du mat’, on se prend un tuktuk et direction la Kaza!!!

J’aime beaucoup cette ville, elle me rappelle certaines villes d’Afrique de l’Ouest, beaucoup moins touristique de Bangkok, et je ne sais pas, je m’y sens bien!! :-)

Image
La journée, ça grouille de partout, mais la nuit…il fait un silence hallucinant (enfin ça dépend des quartiers en fait).Par contre, il fait extrêmement chaud, on peut boire des litres et des litres d’eau sans avoir besoin d’aller se « soulager » tant on sue! c’est un vrai sauna quasiment 24h/24

Mercredi, je suis allée faire quelques photos d’entraînement de boxe Khmère. Car ici, on dit que la Boxe Thaï est en fait originaire du Cambodge…

Image

et par chance, il y a un combat international le lendemain… du coup, j’y vais et fais mes premiers pas en Boxe. C’est juste hallucinant!!! Il y a 5 combats, et à chaque fois un Thaïlandais contre un Khmer… je prends un pied terrible!!!

Image

J’espère pouvoir avoir de nouvelles occasions d’ici peu… Il y a une ambiance….
déjà, dans les « vestiaires », les boxeurs sont entourés de plein de monde, des enfants, des amis ou autre, j’ai pas tout compris, et ça sent le camphre, la sueur, la tension….

Image
Dehors, autour du ring, il y a les places pour les parieurs, et ça cri de partout, les gars qui prennent les paris ont une bonnes dizaine de téléphones chacun et ont chacun leur technique pour communiquer avec tout le monde en même temps.

Image

Bref, je me sens beaucoup mieux sur ce continent que sur ceux que je viens de traverser…et encore plein de belles choses m’attendent.
Déjà, ma mère et ma tante viennent d’arriver et on va se faire un petit trip de 10 jours dans le Cambodge….

Alors je ne vais pas m’étendre sur les côtés négatifs ce ce pays, et en particulier de cette ville, mais la vie humaine se monte à 3000$ seulement, Les familles vendent leurs filles aux riches vieux étrangers pour cette somme, et il y a quelques semaines, une voiture a renversé une gamine de 14 ans, comme elle n’était pas morte, la voiture à reculé pour la « finir » (car sinon il aurait dû payer une rente à vie ») et s’est cassée. Là, des gens ont réussi à suivre la putain de caisse, et le chauffeur a donné 3000$ à la famille en guise de dédommagement…:-/
les bars à filles et la prostitution augmente chaque jour, sans compter la misère que l’on connaît et l’écart inimaginable entre les riches et les pauvres.(salaire moyen 100$/mois)

Biz
Zou!!

par delphinebertrandphotographe Posté dans Voyages