Phnom Penh

Coucou,

C’est de plus en plus difficile d’écrire sur ce blog, j’ai près de 3 semaines de retard.
En plus, hier j’ai passé 2 heures à écrire et au moment de poster mon article (à 5h du mat passé)…Bug!! mon ordi s’est éteint et tout a été perdu!

Mais je recommence: 🙂 Zen!

Retour sur Phnom Penh, cette ville est si vivante et anarchique, qu’il y s’y passe toujours quelque chose, et pas quelque chose de banal évidemment. Alors pas trop le temps de me mettre sur l’ordi pour écrire ou bosser sur les photos, et j’avoue, pas très envie non plus… :-s.
Alors pour éviter de finir mon blog au moins un mois après mon retour, je voulais zapper, mais je vais finir ce que j’ai commencé. (pour toi Flo! 🙂 )

Étant restée en contact avec mon ami Sovong (the Monk , pour ceux qui suivent…) je lui demande si je peux faire quelques photos durant une journée, dans la Bottom Pagoda. La pagode dans laquelle il vit.
Pas de problème, donc, le samedi 6 avril j’arrive le matin, rencontre quelques personnes, moines, et le « propriétaire » de la maison dans laquelle vit Sovong.
Manque de pot, on est à une semaine du jour de l’an Khmer (qui annonce le début de la saison des pluies),
La plupart des gens qui vivent à Phnom Penh n’en sont pas issu. Suite au massacre inhumain qu’à connu ce pays, et il n’y a pas 50 ans, hier quoi, tout le monde a été massacré et la ville n’avait plus d’âme (au sens littéraire).
Alors les Khmers des campagnes ont repeuplé la ville, mais chaque année durant cette période, ils retournent passer les fêtes en famille, et Phnom Penh se vide, se calme, respire,…
Mais du coup, ben c’est un peu mort pour les photos que j’avais en tête, et mon  ami me fait visiter la pagode, m’explique son fonctionnement.

Image

On s’assoit et discute avec d’autres personnes dont un moine à qui je demande en suite si je peux faire une photo de lui. Il me dit qu’il n’a pas son habit complet et donc il ne peut pas, ça ferait un peu trop « Sexy Monk »! (et ce n’était pas faux,  certaines auraient aimé la photo!!!) Bref, je fais quelques images au moment de leur repas (11H car à partir de midi ils ne peuvent plus manger jusqu’au lendemain matin, quand ils le lèvent),

Image

Je vais moi aussi manger un morceau et repasse le chercher à 13h.

Et là, j’ai passé une journée incroyable, inattendue au possible, drôle…:
Fin avril et mai sont les mois les plus chauds de l’année et c’est juste incroyablement humide, bref, un vrai sauna. 13H n’est pas la meilleure heure pour aller se balader, on va donc s’asseoir au « Chaktomuk Theatre ». Il est situé sur « Riverside », entre le Palais Royale et le Tonlé Sap (le fleuve)

Image

Bon là c’est en pleine nuit sur la photo, mais dans la journée, c’est ombragé, bien situé, une petite brise qui fait « trop du bien!! », et on reste là durant plus de deux heures à parler de tout, de la vie, la sienne, la mienne, celle d’ici et celles d’ailleurs, à discuter avec un peu tout le monde qui passe ou qui reste là (des locaux principalement), à faire des photo et surtout à bien rigoler!
Ce gars est le moine le plus Rock’n’Roll que je connaisse (bon ok j’en connais qu’un mais je m’attendais pas à ça!). Il m’explique plein de choses sur la ville, sur la vie au Cambode la vie de moine…, puis en regardant les bateaux, il me dit qu’il n’en a jamais fait.
Qu’à cela ne tienne… on y va!!

On est allé chercher un bateaux, mais tous étaient vides et on se sentait plus d’être avec du monde, de rencontrer des gens. Puis on a vu un groupe se former, on est allé leur demander s’ils avaient un bateau. Une Anglaise quittait le Cambodge pour s’installer au Vietnam, elle faisait un pot avec ses potes et ses collègues et nous a invité, trop gentil et ça tombait trop bien!
Bref, du coup, comme on était très nombreux, ils ont attaché deux bateaux côte à côte pour que tout le monde puisse être ensemble, et mon pote le Monk n’arrêtait pas de faire des photos de tout le monde, de prendre les adresses mail de tout le monde, il m’a trop fait délirer!
La balade en bateau a durée une bonne heure, pendant le couché de soleil. On est sur le « Tonlé Sap », on longe tout « Riverside », la ville et le soleil couchant derrière, Les gens avec nous sont adorables, ils viennent du monde entier.
Arrivé au croisement avec le Mekong que l’on remonte un peu, on fait demi-tour et on repart dans l’autre sens pour rentrer.
De retour sur terre il fait nuit, et on retraverse le bord de mer. Il me rappelle parfois Cuba, et Parfois Marseille.

Image

Et Là, ce n’est plus du tout le même endroit. Il fait nuit donc, Il fait frais, et maintenant, il y a beaucoup plus d’activité!! Les familles, les amis, les marchands de tout, des enfant de partout, des touristes de toutes parts, de la Zumba façon Khmer, des sportifs, (volley, badminton etc, il y a une dizaine d’appareils sportifs pour qui veut (rameur, velo,…) et bien sûr c’est le soir qu’ils sont utilisés, par tout le monde quelque soit son âge ou sa provenance.
Côté chaussée, c’est jutes la folie il y a une multitude de motos, vélos, Tuk Tuk, voitures, petits camions, Objets Roulants Non Identifiées, pas de feu tricolore bien sûr, et ça et là, des gens qui essaient de traverser sans se faire estropier. et de l’autre côté, un des quartiers qui bouge le plus de la ville.

Puis on remonte jusqu’au Petit Théâtre. Là il y a deux petits lieux de prières, offrandes.., et ce soir là, c’est un « Buddha day » (il faut que je me renseigne là dessus j’ai pas tout compris :-(…), il y donc pas mal de monde.
De l’autre côté de la rue, en face, et devant le Palais Royale, il y a un grand espace vert, rempli de pigeons la journée (on dirait un peu la place St Marc à Venise, toujours version Khmer), et rempli de gens le soir. Et pour finir, le fameux Royal Palace, tout illuminé la nuit,
Le Kitch est le point fort de l’Asie, ne l’oublions pas!! lol mais j’adore, je Kitch!
Bon ok bref, arrivés à sa pagode, Il est 20h30 passé, je suis crevée mais je marche encore un peu et m’assois pour manger un morceau.

Cet endroit m’a rappelé le Cours St Louis à Marseille à la grande époque de ses Kébabs!!
Vous avez plein de petites « Moto-cuisine » côte à côte sur 100m ou peut être 30 je sais pas j’ai jamais su évaluer les distances), Bref, Elles sont trop belles et surtout trop trop pratiques.

Image

il y a, sur le bord du parc, des petites chaises avec des petites tables installées un peu de partout. Pour enfants en fait! Mais finalement, en regardant autour de moi, je vois que pour les Khmers c’est normal. Faut dire que c’est un peuple de modèles réduits, mais concentrés, en tout! Beaucoup de filles ressemblent à des poupées, elles sont miniatures c’est fou! et tout est intense!
je me prends un bon petit plat khmer et une bouteille d’eau (le 5è litre de la journée, au moins!) le tout pour 2$,
Je marche encore jusqu’à la place de la Libération, et prends une moto-taxi pour rentrer.

Image

Bon ben finalement j’aurais pas trop avancé, mais vous comprenez sans doute mieux pourquoi!.

Pour les photos, vu que c’est pareil, je vous ai prévu un lien…La perle du Cambodge, vous m’en direz des nouvelles!! :

http://www.jeanfrancoisperigois.com/

Finalement ce jour là, j’ai pas fait les photos que j’avais en tête de faire, mais tant d’autres auxquelles je n’avais jamais pensé….je crois que le Bouddhisme me va bien…
A suivre…..

Et voilà, j’ai réussi à reprendre et finir cet article!
Aller, à dans une semaine jours, pour  raconter celui d’il y aura un mois!! lol

BizZou!!

par delphinebertrandphotographe Posté dans Voyages

Merveille des merveilles!!

Susday!

La deuxième partie du trip familial se passe donc à Siem Reap.

Une bonne nuit de sommeil bien méritée après avoir passé une telle journée la veille, nous voilà parties pour visiter les temples, à commencer par le fameux temple d’Angkors…

Il fait une chaleur à crever, et nous devons porter des manches mi-longues pour entrer dans les temples, normal, mais du coup, ça fait un peu ambiance t-shirts mouillés tout ça!! non je déconne, mais pas loin quand même…

C’est assez impressionnant, il y a une atmosphère très spéciale, tout est sculpté, il n’y a pas un centimètre carré de lisse (bon je suis Marseillaise, mais vraiment, c’est absolument fabuleux!!).

Image
Nous prenons un guide à l’entrée pour nous expliquer un peut tout, et c’est vraiment utile, il est super, comme la plupart des gens ici d’ailleurs, et parle un anglais très clair, donc parfait, faudra juste que je fasse la traductrice pour les deux autres drôles de dames 😉

En sortant du temple, pour ne pas repasser par le pont principal, immense et en plein cagnard, on prend sur la droite, à l’ombre des arbres, et, arrivées presque à la sortie, on voit les sculpteurs qui travaillent sur les pièces à restaurer… une pure merveille!!

Image
Si vous visitez le temple, n’oubliez pas de passer par là avant de sortir. ce n’est pas une attraction, il n’y a pas de souvenirs, ou juste quelques petites pièces que ces orfèvres font le dimanche quand ils ne travaillent pas.

Il faut savoir que chaque sculpteur est formé sur place, et s’occupe d’une pièce/pierre pendant deux mois de A à Z. ce sont, soit des pierres de sable, résistantes au soleil et la chaleur, mais pas à la pluie, celles qui seront donc placées à l’intérieur des édifices, soit des pierres volcaniques, résistantes elles à la pluie, et donc placées à l’extérieur.

Bref, aujourd’hui, c’est le petit tour qui est prévu, donc beaucoup de choses à voir mais tout est assez centralisé. et j’avoue que nous n’avons pas tout tout visité. Par contre, sortie du temple d’Angkor, on va voir la Porte de l’Est, et là, on fait une belle rencontre.
Deux jeunes moines s’approchent de nous et nous demandent de les prendre en photo, ok, du coup, ils veulent une photo avec nous aussi, ok, et en discutant, ma mère leur dit que je suis photographe, du coup ils veulent mon mail pour leur envoyer les photos, mon facebook…bref, on prend contact et on reste environ une heure avec l’un d’eux, qui nous emmène prier avec lui près d’un superbe Buddha, situé entre les deux portes que l’on doit traverser pour retrouver Maï (notre chauffeur Tuk Tuk)
Voilà, inutile de vous dire à quel point ça a été émouvant…Un peu comme la fois où mon ami Lamine m’a demandé de venir prier avec lui en Casamance…

Image

Le deuxième jour, pas de temple, on demande à Maï de nous faire visiter la ville.
Superbe ville, bon un peu trop touristique pour moi, mais au moins ça bouge, et y’a plein de trucs à voir et à faire, comme par exemple aller se faire grignoter les pieds par des petits poissons, les massages, les marchés bien sûr, le quartier du Night market, surtout la nuit…
Par contre, si vous passez une nuit à Siem Reap, surtout ne ratez pas le « Cabaret Rosana »
http://www.rosanabroadway.com/

C’est tout simplement génial, fait avec beaucoup d’humour, vous allez passer une excellente soirée. Mais ne vous y trompez pas lol!!!…;-)

Image

Le lendemain, troisième jour, on part faire le « grand tour », moins de temples, mais plus de distances à parcourir…nous revoilà donc reparties dans les pierres, les temples, les statues, et certains temples, bien que bien connus en photo déjà, nous laissent assez scotchées…

Image

Une dernière nuit ici, et nous repartons sur Phnom Penh pour les 2 derniers jours,

En chemin, on s’arrête pour visiter le village flottant, je dirais plutôt sur pilotis…

Image

en période sèche c’est assez rock’n’roll car il n’y a pas assez d’eau pour les bateaux, du coup, le pilote est souvent obligé de passer dehors à l’avant et pousser avec sa rame, ou je sais pas comment vous appelez ça, et vu qu’il n’y avait personne d’autre que nous trois, il a fallu que je prenne le volant!! :-p

Image

Bonne balade de 3h, et on reprend le taxi pour Phnom Penh. Cette fois ci, notre chauffeur parlait très bien anglais, avait beaucoup d’humour, n’arrêtait pas de dire des conneries tout le long du voyage, il était excellent, c’est lui d’ailleurs qui nous a amenées voir le village sur pilotis.
Arrivées à Phnom Penh de nuit (c’est assez impressionnant de rouler la nuit au Cambodge…ça fait assez peur quand on est à l’avant de la voiture)..:-(, on reprend le même hôtel que le premier soir et il leur reste deux jours à passer ici…Les marchés, le bord de mer, une petite course de cyclos (pouspouss) dans les rues de Plompène (comme dit ma tante!!) les pagodes, le Palais Royal, les petites rues, les tuk tuk.le musée du Génocide… (a voir… à quel point l’homme peut être horrible pour l’homme, c juste inhumain!!)… et nous retrouvons notre ami moine!!! qui vit ici et va donc passer la dernière journée avec nous.

Depuis, elles sont parties il y a près de 2 semaines, déjà!! J’ai revu plusieurs fois mon ami moine, il est trop excellent, très rock’n’roll lui aussi!!
J’apprends beaucoup avec lui, et on rigole pas mal surtout,
En tout cas, une des plus belles rencontres qu’il m’ait été données de faire, et tellement inattendue!!

Alors comme la dernière fois je n’ai pas pu mettre de photo, en voici quelques unes ici pour me rattraper…

Cirque dont j’ai oublié de vous parlé, mais fabuleuse école à Battambang http://www.phareps.org/
Image

Pickup pour aller prendre le bateau pour rejoindre Siem Reap…
Image

Le pilote du premier bateau sur le lac Tonlé Sap, avant le « naufrage »!! lol
Image
Chemin faisant….oui oui, nous sommes bien sur un fleuve.. 😦
Image
Village flottant sur le lac ou le fleuve:
Image

Quittant le navire, après le « naufrage »
Image

Divers moyens de locomotion…!Image
Image
Image
Tracteur Chopper (voir précédemment):
Image

Cabaret Rosana:
Image

Aller, à bientôt!

Biz
Zou!!!

Image

par delphinebertrandphotographe Posté dans Voyages

L’aventure, c’est l’aventure…

Susaday!!

Samedi 23 mars, récupération de ma mère et ma tante à l’aéroport de Phnom Penh, on va se passer une petite journée dans la ville et demain matin, départ pour Battambang.

Deux jours à Battambang, sympa, dans un joli petit hôtel à bungalows autour d’une piscine éco, verte avec des poissons dedans, c’est rigolo, et très joli. Cet hôtel est tenu par un français et son épouse Khmer.
Visite de la ville, petit tour en Tuktuk pour aller voir les artisans faire des noodles, les cigarettes « Alain Delon » (mdr!!), et tout plein d’autre petit trucs,

Le lendemain, départ pour Siem Reap, par bateau… et là, l’aventure commence……:-(
Déjà, levées à 5h30, petit dèj, et départ en tuktuk à 6h pour être au « quai » à 6h30 pour le départ qui doit s’effectuer à 7H…
Arrivées à l’embarcadère vers 6h40, on attend, on attend, on attend….rien de nouveau à ça. Mais en fait, il n’y a pas assez d’eau dans le fleuve qui rejoint le lac, et oui, c’est la fin de la saison sèche, donc, pas d’eau du tout!!, on va donc prendre des Pic Up pour se rendre plus loin pour pouvoir prendre le bateau.
Ok bien bien Roots, les Laydies, montent à l’avant, dans la cabine de la voiture, et tous les autres, on va à l’arrière, assis un peu comme on peut, j’arrive à me débrouiller une place sur les valises, histoire de ne pas que massacrer les fesses sur les rebords en fer, mais on me dit de faire attention, car quand on traversera la jungle, les branches seront bien basses et vont nous toucher…ok on verra.
Donc nous voilà partis pour 2h15 de route, traversant des villages, des champs, passant par des routes plus ou moins présentes à se faire secouer comme des je sais pas quoi, à se baisser le plus possible pour éviter de se prendre les branches dans la gueule…. D’ailleurs, petit clin d’oeil à Sandrine, ça m’a un peu rappelé la fois où je suis passée de la Guinée au Sénégal en moto par la montagne Bata, mais en plus soft quand même!!
Bref, En cour de route, on croise pas mal de camions qui reviennent des champs avec des tas de pastèques et du coup on en récupère quelques unes pour le voyage.
On est une bonne douzaine à l’arrière plus des bagages…mais c’est sympa, perso, j’aime bien!
Arrivés finalement au point de départ du bateau, tout le monde embarque, mais le bateau à du mal à partir car pas assez d’eau et l’hélice s’enlise dans la boue…Bon finalement on réussi à partir, mais voilà qu’une petite demie heure plus tard, c’est une pièce du moteur qui lâche…
Les Khmer sont te bons bricoleurs, ils arrangent  ça avec des fils de fer, et en un petit quart d’heure nous voilà reparti.
Le trajet est magnifique, on traverse tout le long des villages flottants, c’est juste indescriptible, je ne vais donc pas le faire, puis à un moment, les jacinthes envahissent tellement le lac que le bateau ne peut plus avancer…ok, pas de soucis, le « copilote » descend du bateau, et va nettoyer l’hélice, remonte, redescend après quelques mètres, recommence ça pendant plus d’une heure!! impossible d’avancer, tout est simplement bloqué, il faut prendre patience, et petit à petit, on arrive à passer. Mais d’autres Jacinthes nous attendent encore plus loin…
Nous continuons donc notre route, croisons un troupeau de buffles sur une rive, il fait très chaud, on est partis déjà depuis 5h, il est presque midi et là, le moteur lâche encore!!!
Le pilote du bateau, sympa, dit à son équipier de prendre le volant pendant que lui va réparer, pousser, démêler l’élice, bref, le remplacer un peu. Mais voilà, la meilleure, que l’équipier s’est trompé de chenal!!! et lorsque le pilote s’en rend compte, ben il est trop tard pour faire demi tour, et nous voilà de nouveau enlisés dans la boue, dans environ 50cm d’eau, et perdu au beau milieu du lac Tonlé Sap… Trop bon!! un des gars sur le bateau commence à faire tourner sa bouteille de Jacks Daniels, , mais pas de panique pour l’instant. Les quelques Khmer qui étaient montés aux villages flottants voient le mauvais plan arriver, trouvent une pirogue de pêcheurs, les appellent et montent avec eux pour rentrer chez eux, et nous, ben on reste perdus au beau milieu de nulle part, la nuit tombe, on se prépare à passer la nuit ici car impossible de rejoindre le chenal, le bateau est cassé et trop enlisé, c’est la pleine lune, il n’y a pas trop de nuage, le seul truc, c’est qu’on a presque plus d’eau…
Vers 19h30, finalement après avoir appelé plusieurs fois, trois petites pirogues de jeunes pêcheurs arrivent et nous embarquent pour rejoindre Siem Reap, Mais vu que nous étions à encore plus de 3h de bateau quand on s’est perdu…
Finalement, après une heure et demie de petite pirogue, les fesses dans l’eau, on arrive à la rive où nous attendent des tuk tuk pour nous amener à siem Reap, qui se trouve encore à 30km de là, c’est à dire une heure de route encore.
Bref, on arrive enfin à l’hôtel à 22H, fatiguées, très très sales, très très faim, et morte de rire!

L’hôtel est magnifique, tenue par une Khmer qui a vécu 33ans en France (à Lille).
Une dame adorable une équipe géniale, souriante, drôle, un lieu superbe, là aussi une petite piscine, des palmiers partout, un accueil fabuleux, bref, si vous allez à Siem Reap, je vous le conseil vivement, ce n’est pas cher et c’est juste le Coeur:

La Villa Loti.
http://www.lavillaloti.com

De là, Maï, notre super chauffeur de Tuk tuk va nous faire balader dans la ville, nous faire visiter les temples…

Mais ça, c’est une autre histoire que je vous raconterai plus tard, je dois y aller et en plus n’utilisant pas mon ordinateur, je n’ai pas pu mettre de photo cette fois ci. Je me rattraperai la prochaine fois…

Biz
Zou!!

par delphinebertrandphotographe Posté dans Voyages